L'acné en pratique

Protection solaire ?

L'acné n'est pas une maladie qui aime le soleil. Même si on peut croire à une amélioration durant l'été, un effet rebond aggrave généralement la maladie. De plus, les médicaments locaux ou généraux utilisés dans l'acné ne font pas bon ménage avec le soleil non plus.

Le laser utilisé dans l'acné et ses cicatrices n'aime pas non plus les peaux bronzées. Il faut donc se protéger du soleil au moins 1 mois avant les séances laser. Il convient aussi d'éviter le soleil ou de mettre de l'écran total dans les 3 à 4 semaines qui suivent un acte laser. Toute exposition peut provoquer des troubles de la pigmentation de la peau. Ceux-ci peuvent mètre des mois à disparaitre.  

Questions Réponses

Précautions ?

Les lasers, s'ils sont relativement sûrs entre des mains habituées, peuvent cependant avoir des effets secondaires. Il est possible de prévenir et de limiter au maximum la survenue des rares complications: brûlures et troubles de la pigmentation.

Avant toute séance laser, il est recommandé de ne pas être bronzé même si les lasers à pénétration profonde peuvent être ajustés pour permettre quand même de traiter les peau bronzées.

Après la séance, il est recommandé d'appliquer une pommade apaisante ou cicatrisante et surtout de se protéger du soleil au moins pendant 3 semaines - 1 mois après la dernière séance. On utilise pour y parvenir une crème solaire écran total (indice 50 ou 60) en n'oubliant pas de renouveler celle ci régulièrement.

Il est important, dans les 1 à 2 jours suivant la séance laser, d'éviter d'agresser la peau par des applications de lotions irritantes ou alcoolisées. De même, le patient évitera de faire du sport trop intense car sueur est irritante. Enfin, dans les 2 premiers jours, il faudra éviter d'aller à la piscine car le chlore peut ralentir la cicatrisation. Il faudra aussi proscrire tout soin esthétique sur la zone qui vient d'être traitée par laser. 

Le laser est formellement contre-indiqué lorsque le patient utilise un médicament local ou général à base d'Isotrétinoïne (Roaccutane)

      

Durée d'action ?

Les lasers pour lutter contre les cicatrices d'acné ont pour but de stimuler la synthèse du collagène dans la peau. Cette stimulation de la production de collagène cutané naturel est très progressive. Il faut compter en général 3 à 5 séances pour enclencher le phénomène. Celui-ci va se poursuivre des semaines à mois après la dernière séance de la cure laser. On estime que l'effet maximum sur les cicatrices survient dans les 12 premiers mois.

Ainsi, les effets d'un traitement des rides en relief vont mettre près de 1 an pour s'installer.

En matière de laser pigmentaire et vasculaires (cicatrices colorées plutôt qu'en relief), l'effet est plus rapide: de l'ordre de 15 jours.
 

Le rôle et l'efficacité des lasers dans les cicatrices d'acné

Des cicatrices et des lasers: Il existe différents types de cicatrices d'acné. Les cicatrices avec troubles du relief (en creux) nécessiteront l'usage de lasers de remodelage qui provoquent un effet lifting par stimulation de la croissance du collagène de la peau.

Les cicatrices à dominante rouge pourront être atténuées par des lasers vasculaires. Les cicatrices pigmentées pourront bénéficier de traitements par laser pigmentaires ou de détatouage.


Traitement au laser 1450 nm
4 séances espacées de 1 mois chacune.

La stratégie thérapeutique du lasériste sera donc multiple:

Face à une cicatrice pigmentée, il va rechercher à fragmenter le pigment mélanine pour lui permettre d'être éliminé par les cellules de nettoyage de l'organisme. Les lasers habituellement utilisés sont les lasers Q-switched (lasers de détatouage et pigmentaires) et les lasers Alexandrite (lasers d'épilation et pigmentaires). On compte en général 1 à 2 séance pour traiter les zones pigmentées.


Laser Q-switched traditionnellement utilisé
pour le détatouage et les taches pigmentaires.

Face à une cicatrice rouge de composante vasculaire, le médecin lasériste va rechercher à toucher les petits vaisseaux pour les scléroser. Cette sclérose peut durer quelques semaines après l'acte laser. Les équipements traditionnellement utilisés sont les lasers sont les lasers KTP ou les lasers colorant pulsé.


Laser pigmentaire KTP Diode utilisé en pigmentaire ou en
vasculaire pour traiter les cicatrices d'acné vascularisées

Face à une cicatrice en creux ou atrophique ou en pic à glace, le médecin des lasers utilisera les propriétés de remodelage des lasers à pénétration profonde de type nd:yag ou Diode-Yag 1450 nm. Il convient de ne pas oublier qu'il existe aussi d'autes techniques parfois indiquées et plus efficaces dans certains cas.


Laser Diode 1450 nm utilisé pour réduire l'acné, pour
atténuer les cicatrices d'acné, pour rajeunir le visage
et atténuer les rides

Face aux cicatrices chéloïdes ou hypertrophiques, l'usage du laser doit être très prudent afin de ne pas aggraver la lésion. D'autres thérapeutiques sont généralement préférables.


Quels lasers pour quelles type de cicatrices ?

Les formes simples d'acné peuvent généralement bénéficier de traitements locaux à base de crèmes, lotions ou pommades. 

  1.  Cicatrices en creux - cratèresCicatrices d'acné en "cratère": si certaines cicatrices d'acné en cratère sont plutôt du ressort de la petite chirurgie avec des techniques de relevé ou d'excision suture, les légères à moyennes sont accessibles aux lasers de remodelage (1450 nm). Les résultats sont généralement bons avec une atténuation des lésions d'acné. Il faut compter habituellement de 3 à 4 séances pour obtenir un résultat optimum en matière de remodelage.

  2. Cicatrices en pic à glaceCicatrices d'acné en "pic à glace", si elles sont aussi traitables par chirurgie suture, elles restent une pathologie de choix pour les lasers de remodelage. Les machines comme le 1450 nm de Candela, ou l'Aramis de Quantel. Les lasers de type 1450 nm nécessitent entre 3 à 4 séances. L'effet lifting continue de se produire plusieurs mois après la dernière séance.

  3. Cicatrices pigmentéesCicatrices d'acné pigmentées: elles sont aisément traitées par les lasers pigmentaires. Parmi les lasers pour traiter les pigments, on retrouve les lasers dépilatoires de type Alexandrite, les lasers vasculaires KTP, les lasers de détatouage Q-Switched. Chacun a ses propres indications en fonction des lésions à prendre en compte. On compte en général 1 à 3 séances de laser pour ces cicatrices.

  4. Cicatrices rouges vasculariséesCicatrices d'acné Hypervascularisées: Ce type de cicatrices peuvent être traitées par les lasers vasculaires de type laser KTP ou laser colorant pulsé. Ils détruisent par sclérose les petits vaisseaux superficiels. Il faut compter en général 1 à 3 séances. 

Déroulement d'une séances de laser pour cicatrices

Les séances de laser pour lutter contre les cicatrices se déroulent en cabinet médical ou en clinique. Elles sont plus rarement réalisées dans les centres lasers commerciaux, habituellement exclusivement focalisés sur l'épilation.

Un examen clinique initial médical classique avant tout traitement: Avant tout traitement, le patient doit avoir une consultation médicale comportant un interrogatoire et un examen clinique. L'interrogatoire effectué par le médecin lasériste doit rechercher à retracer l'historique de l'acné du patient, les traitements déjà entrepris et le résultat obtenu. Il doit aussi s'assurer que la peau ne comporte pas de contre-indication à la réalisation de traitement laser. (Absence de troubles de la cicatrisation, absence de troubles de la coagulation, absence de sensibilité au chaud ou au froid, absence de prise de certains médicaments, absence de grossesse en cours...)

La conduite d'un examen clinique rigoureux pour typer les cicatrices et évaluer la stratégie laser à employer:

Parfois, le médecin lasériste effectue un acte demandé par le dermatologue ou le médecin généraliste, il dispose donc d'un suivi et d'un diagnostic précis de la part de son confrère. Ceci n'empêche pas, bien évidemment la conduite d'un examen cutané afin de classifier les cicatrices d'acné, les identifier et bien choisir le laser à employer. Les dermatologues et les laséristes travaillent en coopération et prennent généralement beaucoup de photos. Cette pratique permet de suivre l'évolution des lésions cutanées dont on finit par ne plus de souvenir quand elles ont disparu.

La réalisation d'un test cutané sur une petite zone avant de débuter le moindre traitement.

La peau, et surtout celle du visage, est un bien précieux. En matière de soins par lasers esthétiques, la plus grande prudence est de rigueur car le but est d'obtenir une amélioration des cicatrices d'acné. Dans la quasi-totalité des cas et des cabinets laser, les praticiens effectuent un test laser sur une zone discrète du visage (derrière l'oreille généralement) et se laissent une quinzaine de jours pour évaluer la réaction de la peau. Ce test permet de trouver le bon réglage de la machine. L'analyse de la réaction de la peau, deux semaines plus tard, permet de s'assurer que le traitement sera bien toléré. Cette période de 15 jours est aussi un moment où le patient peut réfléchir au calme avant de prendre sa décision.  

Les séances laser proprement dites

Une fois que le délai de réflexion ainsi que l'analyse de la zone de test sont effectués, il est possible de débuter immédiatement le traitement.

La cure de traitement de cicatrices d'acné hyperpigmentées comporte 1 à 2 séances avec un laser pigmentaire (KTP, Alexandrite ou Q-switched). Celui ci est utilisé essentiellement sur les zones à traiter. Dans certains cas où les lésions sont diffuses, le médecin pourra balayer une partie du visage à l'aide d'un scanner.

Dans le cadre des cures de traitements de cicatrices d'acné à composante vasculaire (veines rouges = cicatrices rouges), le lasériste utilisera plutôt un laser vasculaire type KTP ou colorant pulsé. Il faut en général compter 1 à 3 séances pour supprimer ou fortement atténuer les cicatrices rouges.

Si les lésions à traiter sont des cicatrices d'acné en creux (cratères, pic à glace, cicatrices atrophiques...), le praticien utilisera un laser à pénétration profonde de type Diode-Yag (1350 à 1550 nanomètres de longueur d'onde: CoolTouch, 1450 nm, Aramis). Le laser est appliqué sur les régions des cicatrices. Dans certains cas, un traitement préventif par antibiothérapie locale ou générale pourra être prescrit afin de réduire le caractère inflammatoire de l'acné et faciliter l'efficacité du traitement laser.

Voir la vidéo d'un traitement de cicatrices au laser 1450 nm

La douleur ?

La douleur peut être présente lors de traitements des cicatrices d'acné par laser. Les lasers pigmentaires ou vasculaires sont en général très bien tolérés sans nécessité d'anesthésie locale par crème EMLA. Par contre, les traitements des cicatrices en creux par les lasers Diode Yag sont généralement difficiles à supporter sans anesthésie car la peau du visage reste fine et sensible. Pour permettre au patient de bénéficier d'un traitement indolore et confortable, la plupart des médecins laséristes utilisent une anesthésie par crème EMLA.  Cette crème, ou son équivalent générique, moins cher, s'appliquent en couche épaisse sur toute la surface du visage (ne pas en appliquer dans l'oeil ou sur les muqueuses) au moins 1h à 1h30 avant le geste thérapeutique médical. La crème est retirée avec une compresse juste avant de venir au cabinet.

Comment se préparer avant la séance ?

Il n'y a pas beaucoup de préparatifs avant une séance laser. Il suffit de venir à la consultation en ayant supprimé tout maquillage et tout fond de teint. Il faut aussi supprimer toute application de solutions à base d'alcool sur la peau pour éviter la moindre interaction avec le laser.

Aspect de la peau juste après la séance ?

Les lasers utilisés habituellement dans la prise en charge des cicatrices d'acné sont dits "non ablatifs" ou de "remodelage". Ils n'abiment pas la surface de la peau mais produisent un effet tenseur en profondeur. Ces lasers permettent donc un traitement en ambulatoire. Le patient peut venir se faire traiter et reprendre immédiatement ses activités professionnelles ou de loisir en sortant du cabinet laser médical.

La peau est protégée en surface par la projection d'un flux d'air réfrigéré. Il convient de signaler que la peau peut présenter un aspect rosé après une séance à la façon d'un premier coup de soleil de la saison. Cette réaction est normale et s'estompe dans les minutes à 2-3h qui suivent la séance. Il est tout à fait possible, en cas de nécessité, de dissimuler cette couleur rosée par du fond de teint neutre.

Aspect dans les jours qui suivent ?

La peau ne présente pas de modifications spectaculaires dans les jours qui suivent. En matière de cicatrices pigmentées ou vascularisées on assiste à une amélioration progressive en 2 à 4 semaines. Les vaisseaux peuvent continuer de s'éclaircir 2 à 3 mois après la dernière séance de laser. En matière de remodelage par laser stimulant la production de collagène, l'effet est plus lent, mais plus durable. Les premières améliorations se devinent après la seconde séance et continuent de se produire dans les mois qui suivent la dernière séance. La peau bénéficie d'un effet lifting naturel. Elle devient plus lisse. Les pores se referment.

Le suivi et les précautions entre les séances ?  

Il y a peu de précautions à respecter après une séance ou une cure de séances laser. On évitera bien sur l'exposition solaire (crème de protection solaire obligatoire) au moins 1 mois après chaque acte laser.

Dans la semaine qui suit tout acte laser, il faut aider la peau à revenir à son état de repos en utilisant une crème locale cicatrisante ou apaisante de type Biafine.